Le parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse

Les parcs naturels régionaux

 

Institués en 1967, les parcs naturels régionaux sont des territoires créés pour protéger et mettre en valeur de grands espaces ruraux habités. Ils se caractérisent par un patrimoine naturel, culturel ou historique de grande qualité, mais dont l’équilibre est fragile. Un Parc naturel régional s’organise autour d’un projet concerté de développement durable, fondé sur la protection et la valorisation de ce patrimoine. Ce n'est pas une base de loisir, un musée ou une réserve naturelle, mais bien un pays habité où l’on cherche à concilier le développement économique et le respect de l’environnement.

 

Il existe aujourd’hui 51 Parcs naturels régionaux (dont 49 en Métropole), représentant une superficie totale de 8,7 millions d’hectares, soit 15 % du territoire français, et une population de près de 4 millions d’habitants.

Aujourd’hui, les parcs naturels régionaux se donnent un nouvel élan sur l'innovation, les questions sociales et la relation entre l'urbain et le rural.

La région Ile-de-France compte actuellement 4 PNR : Oise - Pays de France, Vexin Français, Gâtinais Français et Haute Vallée de Chevreuse. Ils représentent 18% du territoire francilien, avec plus de 380 000 habitants.

 

Le parc naturel régional de la haute vallée de Chevreuse

 

Proche de Paris, la Vallée de Chevreuse (qui est en réalité la vallée de l’Yvette) est l’un des territoires les plus convoités d’Ile-de-France.

C'est pourquoi, les communes, le département des Yvelines et la Région Ile-de-France, ont fait le pari en 1985 de préserver ces lieux façonnés par le temps, en créant le PNR de la Haute Vallée de Chevreuse (PNR-HVC).

Initialement composé 21 communes, le PNR-HVC est passé en 2011 à 51 communes (43 sur les Yvelines et 8 sur l'Essonne). Il représente actuellement 109 000 habitants et 63 321 hectares.

Une bonne partie du Hurepoix est comprise dans le parc avec notamment les communes de Sonchamp, Clairefontaine-en-Yvelines, Rochefort-en-Yvelines, Longvilliers, Bonnelles, Bullion, La Celle-lès-Bordes, Cernay-la-Ville, Forges-les-Bains, Courson-Monteloup, Fontenay-les-Briis, Janvry, Gometz-la-Ville, Saint-Jean-de-Beauregard ou encore Choisel et Boullay-les-troux. Deux communes ont le statut particulier de "ville-porte": Dourdan et Saint-Arnoult-en-Yvelines.

 

 

Un patrimoine naturel exceptionnel

 

La géologie, l’hydrologie et le relief ont engendré ici des habitats naturels remarquables : forêts, zones humides et aquatiques, espaces ouverts des prairies non surexploitées … Ces milieux hébergent de nombreuses espèces animales et végétales. Un recensement réalisé en 1995 révélait 

  • Plus de 1000 espèces de végétaux supérieurs
  • Plus de 1300 espèces d’insectes, notamment 49 libellules, 426 papillons, 44 Orthoptères (sauterelles, criquets) et environ 780 espèces de Coléoptères
  • 14 espèces de batraciens
  • 10 espèces de reptiles
  • 26 espèces de poissons et 5 écrevisses
  • 162 espèces d'oiseaux nicheurs sur les 273 que compte la France
  • 46 espèces de mammifères

 

115 sites d'intérêt écologique ont été délimités en fonction de la diversité et la rareté des espèces végétales et animales qu'ils abritent. Ainsi, pour ce qui est de la végétation, on dénombre 200 espèces végétales de valeur patrimoniale dont 5 espèces protégées, 20 espèces très rares en Ile-de-France, 57 espèces rares en Ile-de-France et 98 espèces assez rares en Ile-de-France.

Ce patrimoine naturel considérable situe le territoire du Parc parmi les premiers sites d'intérêt écologique d'Ile-de-France. Sauvegarder ce patrimoine, tout en aménageant un territoire où chacun puisse vivre, travailler, se divertir, c'est là l'objectif du Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Chroniques du Hurepoix (C) Thierry FOUCAULT 2016-2018 - Tous droits réservés